19/04/2007

Jeudi 19 avril : Noms de groupes

J’ai une étrange fascination pour les listes en tout genre. Aujourd’hui, les groupes qui ont des noms de continents (et hop, vous venez de penser à Europe), de villes, d’endroits, de bâtiments. Il y en a des surprenants.

07:00 Écrit par VOX dans VOX | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : vox, vox57, noms de groupes |  Facebook |

Commentaires

Ouf...! J'ai pensé à Asia avant europe... Suis-je sauvé ?

Écrit par : Titi | 19/04/2007

Aïe... Moi j'ai eu la chanson "Africa" de Toto en tête, ça craint pour mon futur. Ce qui me rappelle la blague de Toto qui chante "Hold the Line" : c'est une fois Toto qui chante "Hold the Line". Voilà.

Écrit par : Laurent VR | 19/04/2007

tant qu'on y est.... Bon , soyons fous! , Tant qu'on y est , il y avait aussi Warsaw (premier nom de Joy Division) , , Eyeless in Gaza , Xmal Deutshland , Stockholm monsters , America (hé oui , bêtement....Horse with no name...vous vous souvenez?)Puis , dans un registre plus douteux , on pourrait citer Indochine , Frankie Goes To Hollywood , China Crisis....Bon , y' a bien Suede aussi....mais je ne crois pas que Brett Anderson savait le sens géographique de la traduction....

Écrit par : Mathusalem | 19/04/2007

Encore En gros, il y a deux écoles, ceux qui prennent un nom qui n'a rien à voir avec leur origine comme Of Montreal vient du Kansas, Architecture In Helsinki de Melbourne, Tokyo Police Club de Toronto, les anglais de Death In Vegas...

Et puis les moins jouettes qui se servent de leur endroit d'installation (Portishead, Joseph d'Anvers selon la station de métro ou encore The Besnard Lakes dont je ne saurais que trop conseiller l'album. Huy! que je conseille de continuer à oublier

D'ailleurs, Joy Division était aussi un endroit des camps de concentration...

Écrit par : marc | 19/04/2007

Mais Huy, bien sûr L'autre, hé ! La madeleine de Prou(s)t que voilà... Huy ! Fallait oser le ressortir ce nom-là. Je me souviens les avoir vus en 96 (le 17 septembre, je viens de retrouver le ticket) en première partie des Innocents, aux Nuits du Bota. Dans mon grand carnet de concerts (volume 2), j'ai noté : "les risibles Huy!, qui évoquent tour à tour Oasis et Pascal Sevran"... oh lala, Dieu qu'ils étaient mauvais !
Merci Marc de m'avoir rappelé l'existence de ces pines d'huître hors concours. En comparaison, même Flexa Lyndo revêt une aura de crédibilité quasi stoogienne. Tous ensemble, réhabilitons ce trésor caché du rock wallon. Oh Huy ! Encore !

Écrit par : Laurent VR | 20/04/2007

Les commentaires sont fermés.